La Gastronomie française à travers les siècles

menu gastronomique dans les restos français

L’histoire de la gastronomie française remonte à l’époque des Gaulois, qui ont développé la culture du bien mangé et boire. La notion de cuisine française est devenue importante sous le règne de Louis XIV. Les repas étaient des scènes théâtrales orchestrées par un maître d’hôtel et le service à la française atteint son apogée au 18e siècle. C’est un art de vivre qui existe encore aujourd’hui.

La croissance et la grandeur de la cuisine française

Reconnu internationalement aujourd’hui, le service à table français permet de structurer un repas qui commence par les soupes et les entrées, se poursuit par les rôtis et se termine par les entremets et les desserts. Le service à table dans les restaurants a commencé pendant la Révolution française. A cette époque, le restaurant le havre n’existait pas encore. En effet, il y n’y avait que 100 restaurants, qui sont passés à 600 sous l’Empire et à 3000 à la Renaissance.

Changements de la cuisine française du 20e siècle

La Première Guerre mondiale a marqué le début de la cuisine française moderne. L’amélioration des transports au cours de la première moitié du 20e siècle a permis de répandre la richesse et la cuisine régionale qui étaient auparavant séparées. Les anciens combattants qui avaient connu la gloire de la cuisine et des curiosités européennes, ont créé une vague de tourisme qui a renforcé le besoin d’une grande cuisine à des prix équitables.
Dans les années 1960, une nouvelle façon de cuisiner, sous la houlette du chef Paul Bocuse et d’autres, met l’accent sur la fraîcheur, la légèreté et la clarté des saveurs dans un mouvement connu sous le nom de nouvelle cuisine. Cette nouvelle façon de cuisiner s’est débarrassée des étapes inutiles et compliquées.
La nourriture n’est plus trop cuite afin de préserver davantage ses saveurs naturelles. La cuisson à la vapeur est devenue à la mode et l’accent a été mis sur les ingrédients les plus frais. Les sauces sont remplacées par du beurre, du citron et des herbes fraîches. A l’instar d’Escoffier, les plats régionaux ou paysans ont inspiré une nouvelle approche de la cuisine.

La cuisine française d’aujourd’hui

Au milieu des années 1980, la nouvelle cuisine avait atteint son point de saturation et de nombreux chefs ont commencé à revenir à la haute cuisine, bien qu’une grande partie des présentations plus légères et des nouvelles techniques soient restées intactes dans la plupart des restaurants y compris le restaurant le havre.
Dans la cuisine à base de soupe, de ragoût et de sauce, les plats commencent souvent par une base de mirepoix, une combinaison de céleri en dés, d’oignons, de carottes et d’ail. Ce qui rend les techniques françaises universelles, c’est qu’elles sont basées sur la logique. Faire sauter, rôtir, braiser, pocher ou griller – tout à une raison d’être utilisés. Par exemple, un ragoût de bœuf serait braisé parce que sinon cette coupe de viande serait difficile.
La cuisine française d’aujourd’hui paraît fantaisiste, elle peut sembler sophistiquée, mais ce n’est pas de la science-futé. Il s’agit en fin de compte de créer un plat harmonieux qui rehausse la qualité de l’ingrédient principal.
Par exemple, différentes régions de France peuvent traiter un plat différemment. Il y a beaucoup de tradition quand il s’agit de créer des saveurs. Pour vraiment comprendre la cuisine française, il faut regarder au-delà des ingrédients et des techniques. Vois ça comme un mode de vie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*